ACCUEIL DU SITE

La Courroie ne cesse d’enthousiasmer les mélomanes

Publié le 06.11.2017

Dimanche 5 novembre, la salle de concerts « La Courroie » a proposé un spectacle Flamenco « ASTERIA la nuit étoilée » avec le compositeur/Violoncéniste Yardani Torres Maiani. Une création spécialement présentée à La Courroie où l’on a pu noter la présence de très nombreux spectateurs dont Mme Amorros, présidente de la commission culturelle du Conseil départemental, Mr Michel Bissière Conseiller Régional, la responsable de la DRAC et Monsieur le Maire,  Guy Moureau. Cette création en trois tableaux a été menée de main de maître par Yardani Torres Maïani lui-même. Gitan d’origine espagnole, il a été élevé au Flamenco comme à la musique classique. Premier de la classe au conservatoire supérieur de Genève, Yardani écrit sa musique qui prend sa source dans son Andalousie natale mais aussi à Saintes Marie de la Mer et s’enrichit au contact de la musique classique et du Jazz. Au fil des rencontres, des partages, se dessine alors une musique singulière mêlant une virtuosité éblouissante à une expression musicale profonde. Entouré de merveilleux musiciens, Yardani a impressionné le public par la qualité de cette création qui va certainement faire le tour du monde…. Rappelons que  le label Harmonia Mundi a lancé très récemment, en Octobre dernier à La Courroie à Entraigues  une nouvelle collection réservée aux jeunes interprètes du moment. C’est ainsi qu’ont été enregistrés les cinq opus de Harmonia#nova tout au long de l’hiver dernier. Et les musiciens qui ont été enregistrés étaient tous présents à La Courroie  pour une série de concerts répartis sur deux journées. En fait, en lançant cette nouvelle collection, la maison de disques ne fait que poursuivre un travail entamé il y a une vingtaine d’années avec France Musique avec les enregistrements des « Nouveaux Interprètes » suivis de ceux des « Nouveaux Musiciens » ; tels étaient les noms donnés à la collection. C’est avec La Courroie que l’aventure s’est  poursuivi…concerts donnés dans le cadre du lancement de la collection Harmonia#nova. On avait pu apprécier Bruno Philippe qui a joué la suite N° 1 pour violoncelle seul de Bach.