ACCUEIL DU SITE

Le jazz Entraigues Festival débute le 1er juin !

Publié le 18.05.2017

Entraigues_affiche jazz A3  2017_0304C’est en 2009, à l’issue d’un concert du Jazz FRiEnD’s Big Band, que l’idée de mettre en place une manifestation autour du jazz, est née. Le but du Jazz Entraigues Festival est de proposer un jazz accessible à tous, un jazz qui parle aux gens, un jazz traditionnel, et de faire un maximum de concerts gratuits (une seule soirée est payante). Devenu incontournable dans la programmation culturelle de la commune, le Jazz Entraigues Festival revient cette année du 1er au 4 juin. 4 jours à cocher sur vos agendas ! La première soirée verra se produire sur scène le groupe « Certains l’aiment chaud » le jeudi 1er juin. Fondé en 1983 par Kiki Desplat et Claude Jeantet,cet orchestre est aujourd’hui le seul orchestre féminin de jazz traditionnel sur la scène internationale. Avec un clin d’oeil au film Certains L’Aiment Chaud («Some Like It Hot») de Billy Wilder, prouver que le jazz n’était pas seulement une affaire d’hommes et lui apporter
une sensibilité particulière fut un pari de l’orchestre dès sa création, avant de devenir une évidence. Les chants en duo ou trio rappellent les groupes vocaux de l’époque et ajoutent au charme incontestable de cet orchestre original, pour le bonheur d’un large public.Le lendemain, la scène entraiguoise accueillera le Caroline Jazz Band «Hey Pops». Depuis plus de vingt cinq ans, le caroline Jazz Band de Montpellier partage sa passion du jazz avec humour et joie de vivre et offre à son public un chaleureux moment de bonheur et de musique. Le Caroline Jazz Band, c’est aussi un quart de siècle d’expérience et des milliers de concerts, de fêtes et de festivals, d’animations en fanfare, de célébrations de mariage, d’anniversaire ou de baptêmes, d’inaugurations et de pique-niques. Le Caroline Jazz Band, c’est l’équilibre idéal de la vitalité et du savoir faire… La soirée de gala aura lieu le samedi 3 juin avec Jean Jacques Milteau «Soul & Blues» Quintet : La littérature publiée
sur son compte comme les pages le concernant qui fleurissent sur Internet sont unanimes: Jean-Jacques Milteau, pape incontesté de l’harmonica de ce côté-ci de l’Atlantique, est un musicien que le monde entier semble nous envier. À son actif, une technique époustouflante et une inventivité sans borne qui le voient naviguer dans les univers les plus éclectiques, valsant allégrement du blues à la country, des rythmes sud-africains aux mélodies celtiques. Une superbe soirée nous attend, ne tardez pas à réserver vos places ! Enfin la dernière soirée sera l’occasion d’accueillir Robeurt Fénéck et le «Mad in Swing» Band Tantôt maitre de cérémonie déluré façon Cab Calloway, parfois chanteur de charme ou enterteiner Frenchy pour Big Band dans la lignée d’Henry Salvador, personnage fantasque revisitant la chanson française, Robeurt Féneck sort tout droit des fumeries d’opium des années folles. Son orchestre « Mad in Swing » (10 musiciens sur scène) excelle dans la parodie et arbore presque tous les styles de jazz, du swing bien sûr, au cool jazz (à noter la mise en sauce de François Biensan (trompettiste arrangeur) qui fait particulièrement bien swinger la variété des années 1970/80), jusqu’à la musique cubaine ou au gospel type New Orleans.

Soirées gratuites sauf la soirée de gala au prix de 15€
Réservation au service communication de la ville

Télécharger le programme complet