ACCUEIL DU SITE

Le Maire a présenté ses voeux à la population

Publié le 07.01.2016

IMG_8858Mercredi 7 janvier, la salle des Fêtes était bien remplie à l’occasion de la présentation des vœux à la population de Monsieur le Maire et du Conseil Municipal. Elus, présidents d’associations, commerçants, chefs d’entreprises, corps constitués (curé, pompiers, enseignants…) ont ainsi pu écouter le discours du Maire. Dans son allocution, le Maire, Guy Moureau, a évoqué les tragiques évènements de l’année 2015 : « Bien triste année ! Des milliers de Maires réunis à Paris ont dit combien il fallait rester ferme et combattre l’arriération et le terrorisme ! Des milliers de maires ont dit qu’il fallait plus de république dans les banlieues, dans les villes et les villages…. Plus de république cela veut dire des commissariats de police, des bureaux de postes, de gendarmeries, des moyens de prévention,  des moyens pour les communes, de la proximité… Plus de république, cela veut dire  que l’on cesse de fermer les  services publics de proximité dans nos villes et nos villages: voilà ce que demandent les maires ! »

Le premier magistrat a soulevé : Une mise en concurrence des territoires qui rompt avec ce qui faisait la force de la France: la proximité, la solidarité et la mutualisation à travers l’aménagement du territoire… « Je le disais l’an dernier, le Grand Avignon ne sera pas une métropole. Notre agglomération est en sandwich entre les métropoles Européennes du Grand Lyon et de Marseille- Métropole, ainsi que de la métropole de Montpellier . Nous ne sortirons pas vainqueurs de cette mise en concurrence des territoires qui se mettent en place au moment de l’étranglement financier des collectivités locales ».

Cette année, le Grand Avignon va percevoir deux millions d’Euros de dotations en moins que l’an dernier, dotations qui avaient déjà baissés de 1,5 Millions d’Euros ! Concernant l’intercommunalité, le maire explique : «L’intercommunalité qui mutualise est une force. Mais la modernité doit s’appuyer sur la proximité, sur la commune, là où les gens touchent du doigt ce qu’est la responsabilité, la décision et qu’ils peuvent parfois la partager comme nous le faisons par une action forte de participation de nos concitoyens. Les citoyens, à partir du moment où ils ont les informations, les éléments pour juger et apporter une contribution éclairée, peuvent être une force propulsive et créatrice … C’est là que tout se passera : soit les Français agissent, se battent pour que leur commune existe, sinon ils  seront englobés dans un méandre territorial technocratique où ils n’auront plus leur mot à dire. Tous les jours, les délégués d’Entraigues, le Vice- Président du Grand Avignon que je suis, travaillons pour faire mesurer combien la force d’une commune est une force pour l’intercommunalité. L’un ne va pas sans l’autre. »

Le Maire a ensuite évoqué le danger qui plane sur les communes face à la baisse des dotations de l’Etat. Il a indiqué que pour résister, il fallait que les élus et chaque entraiguois se battent pour Entraigues. « C’est un vrai combat, un combat quotidien, contre les inerties, contre la technocratie, contre le laisser aller. Pour des valeurs de respect, pour des valeurs d’honnêteté, pour des valeurs de proximité….Tout cela doit se mener dans la compréhension, l’écoute, le respect, la solidarité. Entraigues doit rester une ville solidaire, combattante,  Pour cela, chaque entraiguois doit être une sorte de conseiller municipal, une sorte d’élu,  un acteur de sa commune ! ».

Il a ensuite fait le bilan de l’année écoulée et évoqué les perspectives pour l’année qui arrive. « Face aux baisses des dotations le Conseil municipal a décidé à l’unanimité d’arrêter des travaux importants comme ceux des avenue Jean Moulin et Moulin des Toiles. Nous avons repoussé d’autres travaux…  En 2016, nous entrons dans une nouvelle phase pour la réalisation de la trouée inter quartier de « la Mayre du village », voie nouvelle  que nous ouvrirons entre l’école Marie Mauron et le quartier du Moulin des Toiles. La commune est maintenant propriétaire de tous les terrains et va lancer cette année la procédure, complexe, de logements/activités et de la  nouvelle voie. Le coût de cette dernière n’est pas neutre, près de 600 000 Euros. Les travaux proprement dits démarreront en 2017. 2016 devrait voir la terminaison des travaux du Boulevard St Roch. D’abord il conviendra de refaire complètement le pluvial, le canal. Ce canal remis à neuf jusqu’au niveau du stade de rugby,  bifurquera les eaux pluviales vers le Moulin des Toiles  en utilisant justement  la nouvelle voie de « La Mayre du Village ». Cela allègera considérablement l’écoulement pluvial des quartiers du stade, de la gendarmerie et quartier de la Lône ».

Enfin, le Maire insista après de la population sur la nécessité de consommer à Entraigues. Les acteurs majeurs de la ville (économiques, associatifs, services publics…) ont ensuite été remerciés pour leurs engagements respectifs. Cette cérémonie s’est terminée autour du verre de l’amitié.

Discours de Monsieur le Maire à la population

IMG_8880 IMG_8876 IMG_8872 IMG_8863 IMG_8858