ACCUEIL DU SITE

Moustique Tigre : Adoptons les bons gestes pour limiter le développement des moustiques !

Publié le 27.06.2016

albo_profil_generalLe Conseil départemental de Vaucluse assure la surveillance et la lutte contre le moustique tigre (réseau de pièges pondoirs, opérations de démoustication). Il a confié ces opérations de suivi et de lutte à L’Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen (EID Méditerranée).
L’Agence Régionale de Santé (ARS), en lien avec la Cellule de l’InVS en région (CIRE), assure la surveillance et le suivi des signalements des cas de chikungunya et de dengue.

Adoptons les bons gestes pour limiter le développement des moustiques !

Il existe différents types de moustiques, dont l’Aedes albopictus, aussi appelé moustique tigre. Celui-ci est implanté dans plusieurs départements français dont le Vaucluse. Le moustique tigre fait l’objet d’une surveillance renforcée car il peut être, dans certaines conditions très particulières*, vecteur des virus de la dengue et du chikungunya.
Actuellement, il n’y a pas d’épidémie de ces maladies en France métropolitaine mais, pour lutter contre ce risque, pensons à adopter les bons gestes de prévention.

* L’apparition de cas en métropole nécessite qu’un moustique tigre pique un malade revenant d’un pays où sévissent ces maladies et transmette le virus lors d’une 2e piqûre à une personne saine. Les symptômes de ces maladies sont variables : fortes fièvres, maux de tête, douleurs articulaires et ou encore sensation de fatigue.

Des gestes simples pour :

 
Éviter sa prolifération :

•    Éliminer les endroits où l’eau peut stagner :
coupelles des pots de fleurs, pneus usagés, encombrants, vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées…,
•    Couvrir les réservoirs d’eau (bidons d’eau, citernes, bassins) avec un voile ou un simple tissu, ainsi que les piscines hors d’usage.

Pensez aussi à entretenir vos sépultures dans les cimetières, lieux propices au développement des moustiques !

Éviter de vous faire piquer :

•    Appliquer sur la peau des produits anti-moustiques, surtout en journée, demander conseil à votre pharmacien ou médecin,
•    Porter des vêtements couvrants et amples.

Où puis-je trouver des informations sur le moustique tigre ?

Sur le site Internet : http://www.moustiquetigre.org/

Où puis-je signaler sa présence ?

 
Vous pensez avoir observé un moustique tigre ?
Vous souhaitez le signaler ?

Rendez-vous sur le site www.signalement-moustique.fr où un questionnaire vous permettra de savoir rapidement s’il s’agit d’un moustique tigre.
Attention, tout ce qui vole n’est pas moustique et tout moustique n’est pas un moustique tigre !

VRAI OU FAUX ?

 Le moustique tigre est identique aux autres moustiques ?

> FAUX !
Le moustique tigre est de petite taille, environ 5mm.
Il est reconnaissable par sa silhouette noire et ses rayures blanches sur l’abdomen et les pattes.

Il faut seulement se protéger la nuit ?

> FAUX !
L’Aedes albopictus a une activité principalement le jour avec une recrudescence d’activité le matin et en fin de journée.
C’est donc dans la journée qu’il faut davantage se protéger !

Tous les moustiques tigres sont porteurs de la dengue et du chikungunya ?

> FAUX !
Le moustique tigre n’est pas, en lui-même, porteur du virus de la dengue ou du chikungunya. Il ne peut le transmettre que s’il a piqué, au préalable, une personne déjà infectée.

 

Télécharger la plaquette informative