Depuis le lundi 8 juin, la nouvelle maison de Santé pluriprofessionelle Entraigues/Althen a ouvert ses portes dans la cour des anciennes écoles.

Nous avons rencontré le docteur Masson, médecin à la maison de Santé d’Entraigues :

Vous êtes médecin généraliste et vous intervenez également dans les établissements médico-sociaux, pourquoi intégrer la Maison de santé pluriprofessionnelle « Entraigues-Althen » ?

Dr Masson : la Maison de Santé Pluriprofessionnelle (MSP) est une alternative entre le travail libéral et le travail en institution (EHPAD, Hôpital) où le médecin a la chance de travailler avec des équipes éducatives et des équipes de soin. Mais dans les deux cas, il est souvent seul en tant que médecin. La MSP permet de travailler dans une collaboration médicale et paramédicale tout en gardant la liberté du libéral. C’est un dispositif récent dans lequel les médecins peuvent travailler vraiment ensemble. La MSP « Entraigues-Althen », compte naturellement un nombre notable de médecins (5 en tout) mais aussi une diététicienne, une ostéopathe, une psychologue et une sage-femme. Ça fait une équipe riche.

Dans quelles mesures les missions de la MSP facilitent-elles l’exercice de la médecine ?

Dr Masson : Les MSP demandent à ce que soient élaborés des protocoles pluridisciplinaires pour les pathologies complexes, elles ont aussi pour mission de mettre en œuvre des actions en santé publique pour lutter contre le diabète ou l’obésité par exemple. Face à ce type de pathologies, il faut toute une équipe pour proposer à la fois des soins individuels de qualité et des actions de sensibilisation auprès du public. Les médecins qui travaillent au sein des MSP peuvent également demander à bénéficier d’aides pour le recrutement d’assistantes médicales. La MSP pourra signer des conventions de partenariat avec les professionnels de santé comme les cabinets infirmiers, les kinésithérapeutes, les pharmaciens.

La MSP développe un projet de télémédecine, quel en est l’objectif ?

Dr Masson : La télémédecine connaît une embellie notoire qui s’est accrue avec l’épidémie de Covid-19. De manière générale, elle répond à un besoin de consultation médicale instantané pour les cabinets d’infirmiers par exemple ou pour le renouvellement des traitements. L’idée est aussi que par le biais de la télémédecine, depuis la MSP, que nous organisions des télé-expertises avec des médecins spécialistes auxquels ont difficilement accès des personnes qui ne peuvent pas se déplacer.

Vous avez déjà réalisé une expérimentation de ce projet de télémédecine ?

Dr Masson : Absolument, une tablette informatisée va être prêtée à un cabinet infirmiers qui réalise des soins à Entraigues et Althen. Les infirmiers pourront réaliser des suivis de plaie ou organiser des consultations entre le patient qui reste à domicile et le médecin qui lui, est dans son cabinet. D’autres applications sont envisageables avec les maisons de retraite (EHPAD) ou tout type d’établissements médico-sociaux.

La MSP vient d’ouvrir ses portes à Entraigues, quelle est l’offre médicale qu’on y propose ?

Dr Masson : L’ouverture à Entraigues de la MSP vient confirmer la réalité de ce projet sur lequel on travaille depuis plusieurs années avec l’ARS et qu’a soutenu la Municipalité d’Entraigues. Nous sommes actuellement deux médecins à Entraigues, nous accueillons également deux internes en médecine. C’est important car nous pensons aussi aux générations future et pour qu’il y ait des médecins à l’avenir, il faut bien que nous leurs transmettions notre savoir et notre expérience.

Adresse MSP Entraigues-Althen : Place du 8 mai 1945, Cour des anciennes écoles – 84320 Entraigues sur la Sorgue

Téléphone : 09 72 50 89 27

Elle accueilla deux médecins : les docteurs Masson et Prudhomme ainsi qu’une diététicienne.

Concernant les médecins, les prises de rendez-vous se feront du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi matin (horaires à définir).

Vous pouvez prendre rendez-vous directement par internet sur www.doctolib.fr ou auprès du secrétariat au 09 72 50 89 27

La maison de santé :

Ce projet de santé est le fruit de la réflexion de l’équipe pluriprofessionnelle qui a pu compter sur l’appui du chargé de mission qui travaille pour la commune sur la question de la santé. Ce projet de santé constitue une base à ce nouveau mode d’exercice. Il témoigne de l’organisation de l’équipe, de la volonté des professionnels de santé de se coordonner et de travailler autour d’axes de santé prioritaires.

Le directeur général de l’Agence Régionale de Santé de Paca a validé le 18 Février 2020 le projet de santé du territoire de la Maison de Santé Pluriprofessionnelle d’Entraigues-Althen.

Le projet de santé :  c’est la reconnaissance de la maison de santé

Encadré par les recommandations issues de la circulaire du 27 juillet 2010, le projet de santé validé permet désormais  à l’équipe de se prévaloir officiellement de la dénomination de « Maison de santé ».

C’est une grande avancée pour un projet majeur qui va renforcer considérablement l’action santé sur le territoire d’Entraigues-Althen.

Après l’installation dans la résidence “le Carré Vert” de trois médecins généralistes et de plusieurs professionnels de santé, ce sont encore d’autres médecins et d’autres  professionnels de santés qui vont s’installer à Entraigues. Plus de 4 années de travail du Maire avec plusieurs acteurs de la santé ont abouti à cette décision qui fera d’Entraigues un lieu de référence dans le domaine de la santé.

Les maisons de santé pluri professionnelles (MSP) regroupent plusieurs professionnels de santé dans des locaux communs.

La loi les définit comme des “lieux de regroupement des professionnels de santé assurant des activités de soins sans hébergement et participant à des actions de prévention et d’éducation pour la santé ainsi qu’à des actions sociales”. Les MSP doivent  répondre à un cahier des charges national et présenter un projet de santé lié au territoire. Les MSP se distinguent des simples cabinets de groupe par l’existence d’un projet de soin partagé et mis en œuvre par les professionnels de façon coordonnée.

L’action coordonnée se traduit par le partage d’informations entre professionnels de santé par des logiciels labélisés. 

Alors qu’Entraigues se trouvait il y a un an seulement en désertification médicale, l’action de la municipalité, des bénévoles de l’association qui a porté ce dossier, du chargé de mission  a été décisive pour rassurer nos concitoyens sur un sujet majeur qui les préoccupait fortement. En ce moment de pandémie, en ce moment où de nombreuses personnes par peur du virus ont retardé les consultations, les Français vont certainement, selon l’évolution de la situation sanitaire, se rendre en nombre dans les cabinets médicaux.

D’où la décision d’accélérer l’installation des médecins de la Maison de santé dans notre commune.

Celle-ci s’installera dans deux ans dans les locaux de la caserne des sapeurs-pompiers actuelle qui déménagera dans la nouvelle caserne. Rappelons que le  permis de construire de la future caserne des sapeurs-pompiers Entraigues-Althen est en cours d’instruction. En attendant, le Conseil Municipal a décidé jeudi 07 Mai, d’installer une partie de cette structure dans les locaux du CCAS qui font l’objet de travaux en vue d’y installer deux médecins membres de la maison de santé et deux internes en formation.

Les médecins de la maison de santé pluriprofessionnelle ont commencé leur mission :

Le docteur prud’homme médecin de la maison de santé a proposé une formation aux agents de la commune sur les gestes barrières
  • C’est ainsi que la maison de santé va aider des infirmiers de la commune en fournissant des tablettes numériques spéciales, première étape vers une forme de télémédecine.
  • C’est ainsi que ces médecins conseillent la commune pour les premières étapes de la sortie du confinement dans les écoles ou dans la commune en participant la semaine dernière aux réunions de travail avec les directrices d’écoles, les parents d’élèves et nos services dans la préparation de la rentrée de dé confinement scolaire.
  • En ayant organisé avant la rentrée du 12 Mai des formations pour  les agents municipaux qui seront en charge des enfants dans cette période complexe.

Cliquer ICI pour lire l’arrêté de validation par l’Agence Régionale de Santé du projet de santé et de la Maison de santé pluriprofessionnelle.