La première façon de se déplacer, c’est d’utiliser ses propres ressources et son énergie pour le faire. La marche à pied, le vélo, la poussette…, c’est bon pour la santé, bon pour l’environnement… et plutôt rapide, sur de courtes distances ! Avec l’arrivée des beaux jours, de nombreux entraiguois laissent leur voiture pour la marche ou le vélo. Pour s’en rendre compte, il suffit de se promener en fin de journée au niveau de la route de Sorgues, de l’Axe vert, du quartier des Rochières ou du parcours de santé. Depuis de nombreuses années, Entraigues s’est enrichie de nombreux cheminements piétons et pistes cyclables. A travers les déplacements doux, une véritable politique de déplacements urbains concertée et évolutive a été mise en place. Il s’agit d’un travail de longue haleine, en perpétuelle évolution, qui s’appuie sur les rencontres avec les riverains lors des visites de quartier. Un travail collectif pour rendre la ville agréable et sûre.

 Aujourd’hui, la municipalité a mis en place une politique d’urbanisation claire : on construit en centre-ville et on conserve la naturalité dans 70% du territoire. Le Plan Local d’Urbanisme s’inscrit complètement dans cette démarche. La commune d’Entraigues a révisé 4 fois son PLU et conforte à chaque fois la volonté municipale de préserver 70% du territoire d’Entraigues en zone agricole ou naturelle. Dans notre commune, le développement de la piétonnisation apparaît désormais comme un facteur d’attractivité et de développement du territoire. Aujourd’hui la tendance est à l’aménagement de sites naturels pour la pratique du plus grand nombre. Notre commune l’a bien compris et a aménagé en 2015, l’axe vert qui est le véritable point de départ d’un projet de ceinture verte qui permettra aux entraiguois de traverser la commune sans utiliser la voiture.

Route d’Avignon

Le Grand Avignon et la Commune
ont engagé d’importants travaux
de réaménagement du tronçon
entre l’avenue du Couquiou et le
rond-point du Pas de l’âne. Ces
travaux sécuriseront la circulation
piétonne/cycliste et amélioreront
le réseau pluvial.

L’axe vert, véritable colonne vertébrale

L’axe vert, qui s’étend sur 1,4 km de la route de Sorgues à la
Zone d’Activités du Couquiou, a été inauguré en 2015.
Construit sur l’ancienne voie ferrée, il s’agit de la plus longue
voie piétonne et vélo du Vaucluse située en agglomération.
C’est un cheminement piéton et vélos totalement sécurisé.
S’il permet de traverser la commune pour aller dans la zone
humide et naturelle du quartier des Rochières et vers les
bords de la sorgue, l’axe vert permettra également une liaison
avec le futur quartier de La Tasque en cours d’études. Ce
quartier est desservi par la voie de « la Pastourelle » qui est
étroite et dangereuse pour les piétons et vélos. L’axe vert sera
continué dans le nouveau quartier : c’est l’une des missions
confiée au cabinet Petit de Marseille qui travaille actuellement
à traduire dans ce nouveau quartier, une politique ambitieuse
qui participera activement à ceinturer la commune
de cheminements piétonniers et vélos.

Centre ville

Le centre-ville n’a pas été oublié : nous avons complètement
réaménagé la place du Béal ainsi que les
rues Salvador Allende, du 19 Mars, Laurent Bertrand
et Eugène Bertrand en vue de favoriser la circulation
piétonne en centre-ville. Le tout en conformité avec
les règles d’accessibilité.

Formulaire de contact