Un espace ludo sportif connecté à coté du city stade

La commune va réaliser très prochainement cet espace sportif qui devrait être livré aux entraiguois au mois de juillet.

Une première phase va consister à aménager la zone (déplacement clôture, portail etc…) par l’entreprise COLAS durant le mois de Mai. La deuxième phase va consister à l’implantation du sol souple et des agrès par le titulaire du marché KOMPAN.

Le lieu sera un espace de rencontres intergénérationnelles par excellence où s’amuser, se retrouver entre amis et éprouver le plaisir de bouger ensemble sera le leitmotiv. L’objectif est de favoriser l’exercice physique pour tous dans une approche ludique.

Le projet :

Une partie aire de jeux, propose deux structures combinant, l’escalade, la motricité, l’agilité pour des enfants de 6 ans et plus. Une partie fitness / parcours d’obstacles propose 6 structures qui s’adresse à un plus large public, jeunes ados, adultes et familles.

L’équipement  représente une surface totale de 256 m2, à côté du terrain multisport inauguré en début d’année

L’intégralité de la plateforme sera recouverte de sol souple coulé en place avec des épaisseurs variables suivant les hauteurs de chute des équipements pour le confort et la sécurité des utilisateurs.

Innovation : le sportif connecté n’est plus de la fiction mais bel et bien une réalité, pour cela la ville à demandé aux entreprises de proposer des solutions innovantes en la matière. Kompan a proposé une application numérique connectée qui permettra aux pratiquants d’optimiser l’utilisation des équipements proposés.

Cette application est disponible gratuitement sur AppStore et Googleplay  et propose plus de 200 exercices avec des tutoriels, des programmes d’entrainement, des conseils nutritifs en fonction de la condition physique et des besoins de l’utilisateur.

Quelques fonctionnalités de l’application:

– Faire un exercice, programme local, standard ou personnalisé

– Trouver des exercices spécifiques selon les muscles à renforcer ou les équipements disponibles

– Programmer un entrainement

– Suivre les progrès : objectifs, poids, IMC, calories etc…


Projet de piétonisation de l’Avenue Jean Moulin

Dans le cadre de la présentation du projet de piétonisation de l’avenue J Moulin, vous trouverez le détail du projet en cliquant ICI.

Un projet en concertation avec les riverains :

Samedi 23 Mars en matinée, Mr le Maire conduisait une délégation d’élus et de techniciens en présence de Mr Paolini, maître d’œuvre du projet en vue de le soumettre aux habitants du quartier. Dans la convocation des riverains, il était indiqué que le projet était visible sur le site internet de la commune. C’est  toujours le cas.

D’abord il fut indiqué que des travaux préalables sont en cours ou seront engagés avant la réalisation du projet de piétonnisation :

  • Mise en souterrain des câbles EDF, Télécom et éclairage publics avec enlèvement des vieux candélabres, remplacement par de nouveaux candélabres avec lumière LED. Il fut précisé que seront enfouis dans la tranchée les fourreaux nécessaires à l’installation de la fibre optique qui fonctionnera à Entraigues en 2020/21. Des conventions ont été signées entre le Syndicat d’électrification vauclusien avec les propriétaires riverains concernés pour réaliser ces travaux d’enfouissement.
  • Réfection ponctuelle de réseaux d’assainissement afin de réduire les entrées d’eaux claires parasites. Ces travaux seront réalisés par le Grand Avignon
  • Réaménagement du virage de l’avenue du 11 Novembre/ Jean moulin par le Grand Avignon en accord avec le projet de piétonnisation  communal.    

Il est à noter que la commune a désigné un cabinet technique conseil en vue d’étudier la piétonnisation de la partie sud de l’avenue du 11 novembre, avenue de la Lône et Victor Hugo/Argelas qui devront se connecter au projet de piétonnisation Jean moulin.

Il est à noter enfin que l’ouverture prochaine de la nouvelle voie au droit de l’opération « le Carré vert » entre l’école M Mauron et le quartier du Moulin des Toiles, allégera la circulation de l’avenue J moulin.

Le parti qui a été choisi est de positionner le passage piéton côté sud avec réaménagement des points de ralentissement en vue d’être plus efficaces en termes de ralentissement.

Au droit de  ces aménagements, côté nord, une sécurisation piétonne aux sorties des voies privées sera prévue.

Du fait du caractère moins urbain que le centre-ville, le futur cheminement piéton de l’avenue J Moulin sera en matériau stabilisé permettant la circulation des poussettes, fauteuils handicapés (même matériau que l’axe vert réalisé il y a 5 ans et qui est toujours stable). Le cheminement sera en partie bordé de barrières et rondins de bois afin de sécuriser les piétons. Comme cela a été demandé, la signalisation verticale et horizontale permettant aux automobilistes une lecture homogène des priorités sur l’avenue Jean Moulin sera prévue.

Un pluvial complémentaire sera installé sur la partie EST de l’avenue J Moulin en vue de compléter celui qui a été réalisé en 2018 au droit de J Moulin/V Hugo et qui donne entière satisfaction.

Dans le deuxième secteur de la visite et de la rencontre des riverains, 3 riverains s’inquiètent des difficultés de sortie de leur propriété et du bruit éventuel lié à un plateau surélevé avec passage unique. Ils préconisent de supprimer le passage unique. La commune examinera cette demande.
Si des riverains du premier secteur de la visite souhaiteraient un aménagement du bosquet (jeux d’enfants, bancs…) ce n’est pas le cas d’autres riverains du deuxième secteur proches riverains du bosquet qui s’y opposent.

Il a été demandé de veiller à sécuriser l’angle Jean Moulin/Victor Hugo et la sortie piétonne à cet endroit. Le maître d’œuvre travaillera cette question.

Une nouvelle caserne des pompiers pour 2021 !

Les pompiers des communes d’Entraigues et d’Althen-des-Paluds vont bénéficier d’une nouvelle caserne. Le projet avance.
L’implantation de cet important dossier a été décidée au quartier de La Tasque, juste à côté de la zone d’activités du Couquiou et à proximité de la voie rapide.
Cet emplacement a été validé par le SDIS 84, les communes d’Entraigues et d’Althen-des-Paluds. Ce sera donc une caserne intercommunale.
La commune d’Entraigues a engagé une étude du quartier de la Tasque. Avec le bureau d’études, un emplacement précis a été proposé au Sdis 84 qui a validé ce positionnement.
Lors du Conseil municipal du 9 Juillet dernier, le Maire a proposé d’acheter un terrain qui complète deux terrains communaux et une emprise appartenant au Conseil départemental. Le Maire d’Entraigues a pu remercier Maurice Chabert, Président du Conseil départemental du Vaucluse qui a donné immédiatement son accord de cession pour faciliter l’implantation de cet important équipement
pour les entraiguois. Le Conseil municipal a validé l’achat du terrain nécessaire. Il a manqué une voix qui s’est portée contre l’achat du terrain pour avoir un vote unanime. Aujourd’hui, l’acte d’achat a été signé. La commune est maintenant propriétaire de l’emprise totale nécessaire à la construction de la caserne des pompiers.
Lors du Conseil Municipal du 8 octobre dernier, la commune a engagé la modification du PLU sur cette question d’intérêt général.
La commune d’Entraigues devra céder gratuitement le terrain au Sdis 84, payer les raccordements aux réseaux et participer avec la commune d’Althen des Paluds à hauteur de 25% du coût des travaux de construction de cette nouvelle caserne.
Le planning fixé par le SDIS 84 sera tenu avec une construction de la caserne des sapeurs-pompiers volontaires d’Entraigues et d’Althen des paluds en 2020.

Le projet :
La nouvelle caserne aura une surface utile de 543 m2 pour un coût avoisinant 1 270 000 €. Il s’agira donc d’une caserne intercommunale d’Entraigues /Althen-des-Paluds. Un renforcement du parc de véhicules de secours, avec l’arrivée de 2 ou 3 véhicules supplémentaires, augmentera la capacité d’intervention de nos pompiers. Au niveau du calendrier : le choix de l’équipe de maîtrise d’oeuvre devrait se faire au 2ème trimestre 2019, le dépôt du permis de construire fin 2019, la consultation des entreprises début 2020. Les travaux de construction
du bâtiment devraient se dérouler à partir du 2ème trimestre 2020 pour une livraison à la fin du 1er trimestre 2021 .

Une future résidence intergénérationnelle à Entraigues

En 2050, le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus devrait quasiment doubler. Celui des personnes de 75 ans, tripler (pour atteindre 11.6 millions) et celui des 85 ans et plus, potentiellement concernées par une perte d’autonomie, pourrait être multiplié par 4 (4,8 millions en 2050).
La question des liens entre vieillissement de la population et le logement devient primordiale. Elle constitue un véritable défi collectif pour trouver des solutions durables et accessibles à tous qui associent la nécessité d’adapter les logements en direction des personnes vieillissantes tout en intégrant la sécurité, la solidarité,
l’environnement au regard du changement climatique.

UN NOUVEAU MODELE D’HABITAT SE DÉVELOPPE : L’HABITAT INTERGÉNÉRATIONNEL.
L’habitat intergénérationnel est un ensemble de logements que l’on appelle mixtes car il accueille toutes les générations allant des personnes vieillissantes, âgées avec des étudiants, des jeunes, des familles ou bien des personnes à mobilité réduite.
C’est dans ce contexte que la municipalité et le bailleur « Grand Delta Habitat » travaillent conjointement afin de construire sur le territoire de la commune une résidence intergénérationnelle, appelée « Alter Senior » de 78 logements composée d’un bâtiment avec deux entrées distinctes :

  • une entrée pour 36 logements locatifs (T2 et T3 et un seul T4) dédiés aux seniors et aux personnes handicapées.
  • une entrée de 42 logements locatifs composés uniquement de T2 et T3 ouvert à des candidats locataires plus jeunes. Le rez-de chaussée permettant d’accueillir des personnes à mobilité réduite en partenariat avec l’association Handitoit.
    Cette résidence accueillera également un espace médical pour plusieurs professions libérales. Un espace collectif, appelé maison partagée, est dédié au projet social dont le spécialiste conseil « SORENIS » est en charge de la mise en place et du suivi pour la municipalité et le bailleur social.
    Il comprend un bureau pour l’acteur associatif qui sera en charge de l’espace, une salle de 82 m² pour l’accueil d’activités et un espace de 9 m² pouvant accueillir des permanences diverses (médicales, administratives…). La maison partagée est accessible par l’entrée du bâtiment seniors, permettant ainsi une synergie avec
    les logements.
  • Des espaces extérieurs seront aménagés pour permettre de créer du lien entre les résidents avec un terrain de boules. Il sera possible de réaliser un potager autour des bâtiments. L’accès à la résidence se fera par la route de Sorgues.

Alors qu’une loi récente, dite « loi Elan » a réduit à 20% le nombre de logements adaptés au handicap, tous les logements seront dans cette résidence adaptés aux normes PMR afin que le bailleur n’ai pas de travaux structurels à faire en cas d’évolution. Les logements pour les personnes âgées correspondront aux besoins d’une population fragilisée par l’âge.
Les logements handicapés seront mieux équipés en raison du cahier des charges de Handitoit.
Cette résidence s’inscrit dans une démarche globale de la politique de la ville d’Entraigues qui mettra en relation et en synergie tous les acteurs du « bien vieillir à entraigues » : la maison de retraite, l’ADMR, la résidence senior… A proximité de la gare, les résidents pourront utiliser les transports en commun, pourront aller en ville à pied faire leurs courses dans les commerces locaux.
L’objectif est de créer une dynamique de convivialité, de solidarité de voisinage et d’échanges. C’est une solution alternative qui combine des logements avec un projet social, dans l’objectif de mieux vivre ensemble. Il permet aux personnes âgées de vivre chez elles le plus longtemps possible et ainsi de retarder l’entrée en EHPAD et autres structures, en favorisant l’autonomie et en luttant contre
l’isolement.

Travaux d’amélioration thermique dans les écoles

Les travaux d’amélioration thermique initiés en 2018 s’inscrivent dans un programme pluriannuel de 1,76 millions d’euros.
En 2019, la commune investira plus de 259 000 euros dans les écoles pour la seule partie thermique. Ils consisteront :

  • Pour l’école Jacques Prévert : isolation thermique des façades Est et Sud par l’extérieur, renforcement de l’isolation sous
    étanchéité, création de ventilations nocturnes et protection solaire des fenêtres à l’étage de la façade Est
  • Pour l’école Robert Desnos : protection solaire des fenêtres à l’étage de la façade Est
  • Pour l’école Louise Michel : renforcement de l’isolation de la toiture terrasse

Les travaux dans les écoles prévus en 2019

  • Ecole Robert Desnos : Réhabilitation des sanitaires filles et garçons sous le préau
  • Ecole Marie Mauron : Remise en peinture des façades. Remplacement du portail d’entrée de l’école et mise en place d’une barrière de protection (Plan Vigipirate). L’aménagement extérieur sera réalisé en partenariat avec l’éducation nationale.
  • Mise en place de systèmes d’alerte agréés dans les cadres des PPMS anti intrusion.
  • Ecole Prévert : Rénovation des sanitaires

Des écrans numériques interactifs en 2019 dans les écoles

Le Maire et la municipalité engageront un plan pluriannuel d’installation d’écrans numériques interactifs.
Cet investissement commencera dès 2019. Toutes les classes de CM1 et CM2 devraient être pourvues pour la rentrée de septembre d’un écran numérique intéractif. Un premier écran a été installé en septembre 2018 dans une classe de l’école Marie Mauron.

Rénovation de la façade du bâtiment de la Poste

La commune vient de choisir un architecte maître d’œuvre de l’opération.

Il là s’agit de rénover la façade qui a besoin d’un « coup de jeune » et de refaire la toiture.
L’estimation du projet est d’environ 200 000€. Les travaux seront engagés courant juillet 2019.

Requalification du parc Mandela pour les tout petits

Aménagé dans les années 1985/86, le parc Mandéla a besoin d’une requalification en vue de mieux répondre aux besoins des tous Petits du quartier et des écoles. Le bureau d’études APIC a été désigné pour les études en qualité d’assistant à maîtrise d’ouvrage. Il propose de mieux relier le parc rénové avec l’accès à l’école Robert Desnos. Ce parc sera en liaison avec le city stade récemment réalisé. 

Seconde tranche du boulevard St Roch

La commune va prochainement débuter la seconde phase des travaux du Boulevard Saint Roch. Pour rénover la voie et le trottoir, il faut refaire préalablement tous les réseaux souterrains. Un planning de ces travaux est en cours avec le syndicat Rhône Ventoux en vue de rénover le réseau d’adduction d’eau potable et les branchements particuliers qui sont anciens. La programmation de la rénovation du réseau d’assainissement des eaux usées est programmé par le Grand Avignon.

La commune programme la rénovation des réseaux secs (réseaux électriques, éclairage, Gaz…..).Viendront ensuite la réfection du trottoir et de l’enrobé de la voie qui seront dans la continuité de la première tranche 

Création d’une maison médicale pluri-professionelle

Monsieur le Maire travaille sur ce dossier avec des partenaires paramédicaux de la commune depuis plusieurs années.

La question de la désertification médicale est une question nationale. Comme l’immense majorité des communes, Entraigues est concerné par ce problème.

Il est à noter que la présence médicale va être renforcée à Entraigues du fait de l’installation prochaine de deux médecins et de plusieurs paramédicaux dans l’opération « Carré Vert ».

Le projet de Maison médicale pluri professionnel est beaucoup plus ambitieux car il vise à l’installation de professionnels de santé dans le cadre d’un projet de soins coordonné selon un cahier de charge fixé par l’ARS (Agence Régionale de Santé) dans le cadre d’un Projet de Santé de Territoire. C’est un projet long et ambitieux qui doit satisfaire à un plan très précis et à des étapes importantes qui doivent être franchis avec un gros travail préalable:

-Travail préparatoire d’un dossier de MSP nécessitant des rencontres avec l’ARS, la CPAM, des professionnels de santé…

-Passage en Commission de Coordination de l’Offre de Proximité Départementale

-Examen du dossier par la Commission de Coordination de l’Offre de  Proximité Régionale

-Signature d’engagement d’une convention entre les demandeurs de création de la MSP avec l’ARS en vue d’engager un projet de santé de territoire (qui dure plusieurs semaines voire plusieurs mois) qui permettra une validation de la MSP par l’ARS…..

Formulaire de contact