Les ventilateurs utilisés pour le rafraîchissement des personnes produisent des vitesses d’air élevées qui peuvent transporter des contaminants sur des distances importantes. Il convient donc d’éviter leur utilisation autant qu’il est possible dans les locaux occupés par plus d’une personne.

Dans tous les cas, l’utilisation de ventilateurs de grande taille, par exemple situés au plafond, est à proscrire, ceux-ci produisant des flux d’air importants et difficiles à maîtriser.

Si l’utilisation de ventilateurs individuels s’avère malgré tout indispensable pour maintenir des conditions acceptables en cas de fortes chaleurs, quelques mesures s’imposent : 

– De diminuer la vitesse de l’air soufflé par les ventilateurs ;

– De placer ceux-ci au plus près des personnes (si seules dans la pièce) pour avoir le même effet de rafraichissement avec la vitesse d’air émit la plus faible possible ;

– D’avoir la distance la plus importante possible entre les personnes et d’éviter qu’une personne soit sous le souffle d’un ventilateur servant au rafraîchissement d’une autre ;

– D’utiliser, si nécessaire, des écrans pour casser les flux d’air et éviter qu’un salarié se retrouve « sous le vent » d’un autre.

Dans tous les cas, il faudra veiller à une bonne aération des pièces au minimum 15 minutes 2 fois par jour pour bien renouveler l’air et gardez une distance d’un mètre en chaque personne pour les lieux collectifs.